Présentation
Etat Civil

 Etat_Civil.jpg

2015

Mairie
Equipements
Travaux
Démarches administratives
Services / vie pratique
Photos
Archives Ecole
un peu d'histoire - extrait de Forbach et son arrondissement de Joseph ROHR

extrait du livre de Joseph ROHR "Forbach et son arrondissement"

BOUSBACH

à 6,200 km de la gare de Hundling;    à 8,860 km au sud est de Forbach

Le ruisseau de Bousbach provient de la fontaine de Gaubiving, reçoit les ruisseaux de Behren et de Kerbach, passe par Lixing-les-Rouhling et se jette dans la Sarre , près de Grosbliederstroff.

 

Busbach, 1296- Buezbach, 1429- Bursbach, 1544- Bousebach, Bouchbac, 1756 (de Bouteiller, page 35)

 

Commune du canton de Forbach depuis 1790.

 

 

EPOQUE GALLO-ROMAINE-VILLA ROMAINE

 

Près de la bifurcation du chemin de Tenteling à Gaubiving et de Gaubiving à Ebersing on a trouvé des moellons antiques et des tuiles à rebords qui font supposer l'existence d'une villa romaine(Toussaint p. 35).

 

 

MOYEN-AGE ET TEMPS MODERNES

 

La collégiale de St-Arnoual possédait à Bousbach des biens attribués déjà vers 1202 à l'avoué de la collégiale; le comte de Sarrebruck était le haut-voué et le seigneur de Siersberg le sous-voué (Kirch p 60). En 1581, ils furent cédés par Sarrebruck à la Lorraine.

En 1436, le duc de Lorraine, René Ier donna la seigneurie de Forbach à son chevalier Arnold de Sierck, qui était déjà seigneur de Meinsberg (près de Sierck) et de Montclair ou Moncler (près de Mettlach et de Frauenberg. Il possédait alors aussi le village de Bousbach, mais on ne sait s'il l'avait acquis avec la seigneurie de Frauenberg ou avec celle de Forbach.

En 1492, la petite fille d'Arnold, Adélaide de Sierck (+1508) apporta les seigneuries de Forbach et de Frauenberg à son mari, Hannemann de Linange, seigneur de Réchicourt le Château, près de Sarrebourg (+1507). Les 3 seigneuries furent partagées par leurs 2 filles, chacune recevant la moitié:

 1° Elisabeth (+1508) épouse d'Emic de Daun seigneur d'Oberstein (Rhénanie) (+1515) et

2° Walpurge  (+1507), épouse de Jean de Hohenfels, seigneur de Reipoltskirchen (Palatinat), +environ 1512

En 1555, leurs petits-enfants firent un acte d'échange; dorénavant Jean II de Hohenfels possède toute la seigneurie de Forbach et 1/4 de Bousbach, et sa cousine Barbe de Daun a, pour sa part toute la seigneurie de Frauenberg et 3/4 de Bousbach.

Depuis cette date , le village de Bousbach demeure partagé.

Le quart de Hohenfels est toujours uni à la seigneurie de Forbach. Il nous reste à suivre les destinées des 3/4, unis à la seigneurie de Frauenberg.

Barbe de Daun apporta Frauenberg et les 3/4 de Bousbach à son second époux Jean Jacques, comte d'Eberstein, qui mourut en 1574.

Le dernier comte d'Eberstein, Casimir(+1660), eut une fille posthume Albertine Sophie Ester qui épousa en 1679 Frédéric Auguste de Wurttemberg Neustadt (+1716, cousin du duc de Wurttemberg).

En 1686, ils vendirent Frauenberg avec Bousbach au chevalier Jean Daniel de Merlin, seigneur de Dalheim (+1698) . Sa veuve, Jeanne Catherine Dyvorel de la Roche (+1771) légua la seigneurie à 3 nièces, filles de sa soeur qui avait épousa un Alba de Ville.

Les 3 soeurs pocédèrent à un partage en 1735. L'aînée, Elisabeth, épouse de Louis Alphonse d'Aubéry de Gobert, reçut la seigneurie de Frauenberg qui fut vendue en 1783 au comte de Vergennes, ministre des affaires étrangères . La cadette Christine eut pour sa part les 3/4 de Bousbach; elle épousa Barthélémy de Plunkett qui mourut en 1757 et fut enterré dans l'église de Bousbach.

 EMIGRES PENDANT LA REVOLUTION

 

CLAM Charles, CLAM Jean, menuisier; Christian de Deux-Ponts, seigneur haut-justicier de Bousbach, fils de Marie-Anne CAMASSE, la dernière comtesse de Forbach; KARP Pierre, marchand; SIMON André, ex capucin; TAILLEUR Louis, "admodiateur"; WEISS Pierre, curé de Bousbach (liste Gain n°630,631,898,1871,3270,3354,3657).

 

 

2ème GUERRE MONDIALE

 

Evacuation le 01/09/1939 à Mérignac (Charente). Le village fut bombardé lors de l'attaque des troupes allemandes au mois de mai 1940 et lors de la Libération par les Américains le 06/12/1944 (destruction de 20 maisons).

 

ENSEIGNEMENT

1844: une école de 42 garçons et de 46 filles (Verronnais)

1956: l'école de garçons fut construite en 1840 et celle de filles en 1876

en tout: 3 classes avec 74 élèves

 

 CULTE CATHOLIQUE

Ancienne paroisse de l'archiprêtré de St Arnouald, depuis 1804 de l'archiprêtré de Forbach.

Le patronage (nomination du curé) appartient au seigneur.

L'église, sous le vocable de l'Assomption (15 août) est reconstruite en 1748 et agrandie en 1842.

 

 

ECARTS

 

Le moulin dit NIEDERMÜHLE ou JUNGSMÜHLE est mentionné pour la première fois en 1697.

Le moulin dit OBERMUHLE ou BIETMÜHLE est mentionné en 1768.

 

 

LIEUX DISPARUS

 

Le château disparu GRÜNENTHURMSTÄTT était situé à l'ouest du village, sur le lieu dit GRÜNENTHURMSTÄTT.

Entre Bousbach et Folkling était situé le village disparu DYTTELINGEN, mentionné en 1517 et 1618 comme village de la seigneurie de Forbach et comme détruit en 1684; plus tard sont mentionnés une ferme DILLINGER-HOF et un moulin DILLINGERMÜHLE.

 

BIBLIOGRAPHIE

 

Dupriez R: Du Hérapel à Bousbach (journal de la société d'archéologie lorraine 26 de 1827

Touba J: Thedingen-Buschbach, Metz 1901

 

 

 

 

 

 


Date de création : 24/06/2008 @ 12:03
Dernière modification : 01/06/2013 @ 11:14
Catégorie : un peu d'histoire
Page lue 5536 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Calendrier


Semaine n° 42

Agenda pour les 7 prochains jours


Aucun évènement

Recherche




Webmaster - Infos
Visites

 523827 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Armoiries

Le Blason

armoiries_mini.jpg 

Mairie de Bousbach

mairie.bousbach@orange.fr

Notre ruisseau

 

le " Buschbach"

ruisseau.jpg 

Paroisse
Ecole
 
Elémentaire
     

Temps d'Activité Périscolaire

 

Maternelle

      

 Ecole_montage.jpg

^ Haut ^